Passer au contenu principal

L’aménagement d’une salle de bains PMR peut s’avérer difficile. Lorsqu’il s’agit d‘un lieu public, il est obligatoire de suivre la législation française, européenne et même internationale. L’un des documents phares est la Résolution 48/96 des Nations Unies du 20 décembre 1993 sur les Règles pour l’égalisation des chances des personnes handicapées.

L’ensemble de ses règles strictes ne s’appliquent pas nécessairement aux salles de bains privées. Cependant si nous comptons dans notre entourage une personne à mobilité réduite, nous voulons bien évidemment lui faciliter la vie. La salle de bains est un endroit de bien-être pour tous, y compris les personnes âgées ou en situation de handicap. Dans la vie de tous les jours, ces personnes rencontrent de nombreux obstacles à cause de leur difficulté à se déplacer. Ils doivent donc avoir la possibilité de se reposer et de reprendre leurs forces dans une salle de bains.

Voici nos conseils sur la façon d’aménager une salle de bains PMR.

L’espace PMR – règles de base

La salle de bains PMR doit être accessible pour tous sans difficulté. Les portes doivent être assez larges (au minimum 90-100 cm) et sans seuil. L’espace doit être suffisamment grand pour qu‘une personne en fauteuil roulant puisse se déplacer sans gêne. 

De ce fait, un espace de manœuvre d’un diamètre d’au moins 1,50 m est nécessaire, sans oublier que les fauteuils roulants électriques sont encore plus grands. En ce qui concerne tous les équipements sanitaires, ils doivent être suffisamment espacés afin qu’une personne en fauteuil roulant puisse se déplacer aisément des toilettes vers le lavabo, puis du lavabo à la douche.

Le coin douche

Pour les personnes PMR, un coin douche est plus recommandé que la baignoire. Bien évidemment, il doit s’agir d’une douche plain-pied et sans ressaut. Un coin douche à l’italienne représente dans ce cas le meilleur choix. La largeur minimale doit être de 90 cm et le sol antidérapant. Le robinet de douche doit être installé plus bas que d’habitude, entre 0,90 et 1,30 m au-dessus du sol. L‘indispensable siège de douche rabattable doit être fixé à une hauteur située entre 0,45 m et 0,50 m.

La personne âgée ou en situation de handicap appréciera sûrement la possibilité de s’asseoir durant sa douche. La barre d’appui, installée juste à côté du siège, facilite grandement le moment de se relever.

sprchový kout

La baignoire

Il existe également des baignoires PMR. Certaines marques proposent des baignoires avec des portes latérales étanches pour un passage confortable. La porte est équipée d’un verrou de sécurité pour l’empêcher de s’ouvrir par elle-même. La personne en fauteuil roulant peut également utiliser une baignoire classique, mais dans ce cas, un élévateur spécial doit y être installé. Il est équipé d’un siège grâce auquel la personne est déplacée dans la baignoire, et après avoir terminé son bain, en dehors.

La prise de bain est plus agréable avec un coussin d‘assise qui soutient confortablement la tête, le cou et le dos. Il est antidérapant et repositionnable offrant ainsi à son utilisateur une détente complète. 

vana pro telesne postizene

Le lavabo

Le lavage de mains ou de dents peut facilement devenir un parcours de combattant pour les personnes en fauteuil roulant. Il est donc nécessaire d’opter pour un lavabo PMR caractérisé par une forme concave. Le lavabo doit être installé à la bonne hauteur afin que la personne en fauteuil roulant puisse se mettre aisément en dessous. Il faut également porter son attention au choix de la robinetterie. Dans l’offre de produits SANITINO, vous trouverez des robinets de lavabo avec un levier de commande prolongé, connu par exemple des hôpitaux. Le robinet à capteur peut s‘avérer une bien meilleure solution. Si vous souhaitez poser un miroir au-dessus du lavabo, pensez à sa hauteur d’installation. Le coin inférieur du miroir doit arriver à 100 cm du sol environ.

Le mobilier

Compte tenu de l’encombrement de l’espace avec l’équipement sanitaire cité plus haut, il arrive souvent qu’il n’y ait plus de place pour des meubles de salle de bains. Les armoires de salles de bains classiques avec tiroirs coulissants prennent beaucoup trop de place. Vous pouvez les remplacer par des étagères ouvertes à condition de les positionner assez bas afin que la personne en fauteuil roulant puisse les atteindre.

up